comment devenir végétarien

Comment devenir végétarien (et le rester) en 5 étapes!

Après une profonde remise en question sur votre alimentation, vous avez décidé de ne plus consommer de viande, bravo ! Mais comment devenir végétarien et surtout, le rester? Mystère et boule de tofu !

Dans cet article, apprenez les 5 commandements de base pour ne pas rater votre entrée dans la grande famille du « no steak« , et adopter enfin une alimentation végétarienne équilibrée!

1/ Patient tu seras !

De plus en plus de personnes veulent devenir végétarien après avoir lu un article ou regardé une vidéo montrant l’atrocité de certains éleveurs envers les animaux dans les fermes ou les abattoirs.
Or, si vous changez de régime alimentaire sur un coup de tête, il est bien souvent difficile de s’y tenir et d’en faire votre mode d’alimentation habituel.

Et oui, manger végétarien ça ne se fait pas en un claquement de doigt !

Nous vous conseillons de faire la transition sur une bonne année, progressivement. Cela vous permettra de devenir veggie tout en douceur, en réduisant votre consommation de viande semaines après semaines.
Cela vous permet également de prendre le temps d’en apprendre plus sur le végétarisme, et sur la cuisine végétarienne notamment grâce au nombreux ouvrages comme l’excellent « être végétarien pour les nuls«  d’Alcyone Wemaere et Suzanna Havala Hobbs, ou encore le très pratique « végétarien facile » de Pomme Larmoyer.
De cette façon et presque sans vous en rendre compte, vous aurez réussi à exclure totalement la viande de votre assiette.

2/ La junk food tu banniras !

Etre végétarien, c’est se passer de toute protéine animale, au profit de protéine végétale . Adieu veaux, vaches, cochons et bonjour céréales, légumes (verts, jaunes, rouges) et légumineuses (pois chiche, lentilles, fayot).
Vous comprenez donc que les bonbons sont à exclure (à cause de la gélatine de porc) tous comme les hamburgers à cause de la viande de bœuf, de poulet encore du poisson qui sont à l’intérieur, et qui ont été « élevés » dans des conditions scandaleuses.

Oui, normal vous me direz, mais pourquoi se passer de pizzas, de chips ou du soda ? Il n’y a pas de trace animale là-dedans ?

Dans le cadre d’une alimentation végétarienne équilibrée, manger ces produits vous fera perdre tous les bienfaits des légumes et/ou des fruits consommés, tout simplement. Pourquoi? Car votre système digestif sera tellement mis à contribution pour digérer tout ça, qu’il ne sera pas à même d’assimiler toutes les bonnes vitamines et les minéraux contenus dans les courgettes, haricots verts ou dans les kiwis que vous aurez mangé.
En outre, consommer de la junk food vous fera surconsommer de mauvais lipides et de mauvais glucides, c’est à dire le plus mauvais cocktail qu’il soit puisque le plus favorable au stockage des graisses.
Vous comprenez donc que cela va de facto à l’encontre de la philosophie du régime végétarien, puisque si vous avez décidé de devenir végétarien, c’est aussi pour avoir un mode d’alimentation sain pour votre corps.
Alors, comment devenir végétarien durablement dans ces conditions ? Hum?

comment devenir végétarien les aliments
Comment devenir végétarien? En consommant ces aliments dans les justes proportions

3/ Avec modération le fromage tu mangeras !

Le régime végétarien tolère le fromage, ce que le régime végétalien ne permet pas puisque dans ce régime, tout produit issu de l’exploitation des animaux est interdit.
En tant que Français, le fromage est une culture alimentaire séculaire dont on aurait bien du mal à se passer.

Attention, ce n’est pas parce qu’il est autorisé qu’il faut en abuser !

La notion de plaisir est évidemment primordiale quand on parle de gastronomie, de fait, il ne faut pas s’en priver, mais nous vous conseillons de ne pas en manger plus de 40 grammes par jour, et de ne pas l’associer lors d’un repas au cours duquel vous aurez manger des glucides (tels les pommes de terres, les pâtes ou encore le riz).

N’oubliez pas que ce qui compte avant tout dans le cadre d’une alimentation végétarienne équilibrée, c’est de varier les plats et aussi les plaisirs.
Pour trouver de nouvelles idées,  sortez dans des restaurants végétariens, parcourez un blog végétarien (comme celui-ci par exemple ou encore celui-là) et bien sûr, parcourez les recettes végétariennes que nous mettons à votre disposition chez les herbivores

4/ Des compléments alimentaires tu te passeras !

Stop aux idées reçues! : les végétariens ne souffrent d’aucune carence alimentaires et n’ont donc pas besoin de compléments alimentaires.
En effet, au contraire du régime vegan (identique au régime végétalien), un végétarien consomme des produits laitiers et des œufs notamment, ce qui le préserve des carences liées à la non-consommation de ces produits.

D’ailleurs, même en France où nous ne sommes pourtant pas à la pointe sur le végétarisme, l’AFSS (Agence Française de Sécurité Sanitaire) a confirmé qu’une alimentation végétarienne équilibrée, à tout âge, couvre 100% des besoins nutritionnels.

Si vous avez le moindre doute à propos de votre mode d’alimentation, nous vous conseillons de vous tourner vers un professionnel de la santé, qui, le cas échéant, vous fera passer une prise de sang et/ou d’autres tests.
Si il s’avère que vous avez des carences, alors cela signifiera qu’il faudra adapter votre alimentation car en effet, les compléments alimentaires ne sont en aucun cas une solution, mais leur prise est bien le révélateur de carences réelles qui peuvent, dans certains cas, avoir de graves conséquences sur votre santé.

5/ La viande cachée tu débusqueras !

La documentation est la base de tout apprentissage. Comment devenir végétarien si vous vous passez à côté des nombreux livres, de sites ou de blogs de référence, ainsi que des experts de la nutrition ou encore de végétariens célèbres qui diffusent dans la presse spécialisée ou sur les réseaux sociaux leurs secrets pour être végétarien au quotidien.

Or, toutes ces sources d’information peuvent vous aider à bien vivre votre végétarisme, on vous aidant notamment à débusquer la viande qui se cache là où on ne s’y attend pas.

Quelques exemples ?
On vous a déjà parlé plus haut de la gélatine de porc qui est  utilisée dans les bonbons. Pour se faire, tourner vous vers des bonbons halal, qui sont en toute logique fabriqués sans porc.
Attention aussi à certains yaourts ! Bizarre non ?
La viande et  à fortiori le poisson peuvent aussi se cacher dans la vinaigrette (anchois) tandis que les célèbres cochenillles (des mignonnes petites chenilles), peuvent se cacher des les jus de fruit (sur les paquet, cela s’appelle de l’acide carminique.

 

comment devenir végétarien cochenille
vous reprendrez bien un p’tit verre de cochenille ? heu… de jus de fruits

 

 

Si avec tout ça, vous ne savez toujours pas comment devenir végétarien, vous pourrez toujours manger votre poing et garder l’autre pour demain !